Guide de l'Yonne : Les immanquables

Côte-d'Or
Balades en Bourgogne, l'appli qui vous promène !

Balades en Bourgogne est une appli accessible sur Appstore et Google Play, 100 % gratuite et sans inscription, pour explorer la Bourgogne en toute liberté. Véritable mine d'or pour les amoureux de nature et de patrimoine, elle propose plus de 130 balades pour tous les niveaux, de la promenade en famille à la randonnée sportive. L'application trouve le circuit idéal selon plusieurs critères : mode de locomotion (à pied, à vélo, en voiture ou en canoë), durée, localisation... Elle fonctionne même en zone blanche puisqu'il est possible de télécharger ses balades favorites sur son smartphone avant de partir. Une fois sur le terrain, le mode GPS prend le relais. Le plus ? Un guidage audio oriente les promeneurs tout au long du parcours. Enfin, pour les curieux avides de découvertes, les balades " coup de coeur " sont agrémentées d'informations détaillées sur le patrimoine, la faune et la flore de la zone. Un compagnon indispensable pour découvrir la région en toute saison.

Les Hospices de Beaune
Le musée du Pays Châtillonnais
Le château du Clos de Vougeot
L’abbaye de Fontenay
Agenda des manifestations 2019 à l'abbaye de Fontenay

Les samedis 18 mai, 6 juillet, 3 août de 21h à 23h : Déambulation nocturne et concert à l'abbaye ! Alors que vous pourrez déambuler dans les différentes pièces de l'abbaye qui sera illuminée de plus de 1200 bougies, l'ensemble Laostic-Bourgogne vous offrira un concert de chants monacaux et de polyphonies du Moyen-Age chantés par ses choeurs d'hommes et de femmes.

Samedi 25 et dimanche 26 mai, Samedi 15 et dimanche 16 juin, de 10h à 12h et de 13h à 18h : Le savoir faire des compagnons ! Pendant le week-end, différents compagnons de différents corps de métier viennent vous faire découvrir leur savoir-faire.

Dimanche 2 juin de 10h à 18h, dans le cadre de " Balades solidaires " : Marche de 6 km ou 12 km au profit de la lutte contre la maladie de Lyme. Animations, petite restauration. Inscriptions reversées à la fondation Groupama.

Jeudi 6 et vendredi 7 juin : Les journées du papier. Venez découvrir ce métier rare et exceptionnel qui consiste à fabriquer du papier à la main.

Du vendredi 7 au dimanche 9 juin : Rendez-vous aux jardins. Samedi 8 juin 10h-12h : visite guidée dans les jardins de l'abbaye.

Juillet et août : Exposition Alfred Latour. Célèbre peintre, graveur, affichiste, graphiste de la première partie du XXe siècle.

Samedi 20 juillet : Concert " Images sonores ". De 20h30 à 23h, concert et mapping vidéo avec pour thème le partage avec le public. Vanessa Wagner et Murcof.

Samedi 10 août à 20h30 : Concert patrimoine en musique avec Gospel Expérience. Ensemble gospel professionnel qui nous rappelle les vrais gospels new-yorkais. Réservations conseillées à l'office de tourisme de Montbard et dans les magasins Fnac.

Dimanche 15 septembre : Fantastic Picnic ! L'abbaye ouvre ses portes pour cet événement bourguignon à succès. Randonnées, animations, marché de producteurs pour un pique-nique convivial dans un cadre grandiose.

Vendredi 20, samedi 21, dimanche 22 septembre : Journées du patrimoine. Remise en route de la forge, tarifs réduits.

Samedi 23 novembre de 10h à 12h et de 14h à 17h : Rencontre d'auteurs ! Venez rencontrer des écrivains, faire dédicacer vos livres et participer à des débats dans la librairie-boutique de l'abbaye.

Et tout au long de l'année : des rencontres avec des artisans d'exception.

MuséoParc Alésia
Musée des Beaux-Arts de Dijon
Inauguration des travaux du Musée des Beaux-Arts de Dijon

À partir du 17 mai 2019, visitez un musée entièrement métamorphosé ! C'est une surface d'exposition plus grande qui sera offerte au public, permettant la présentation de 1 500 oeuvres. Elles ont d'ailleurs fait l'objet, dans leur quasi-totalité, d'une restauration partielle ou complète. Le parcours de l'exposition permanente a, tout d'abord, été entièrement repensé. Chronologique et thématique, il permettra de se balader dans cinquante salles retraçant huit périodes de l'histoire allant de l'Antiquité au XXe siècle, en faisant dialoguer les peintures, les sculptures, les objets d'art, le mobilier... En outre, le parti a été pris, dans la mesure du possible, de faire coïncider les époques des collections avec celles des bâtiments où elles seront exposées. À noter que de nouveaux outils offrant des contenus d'aide à la visite seront proposés tout au long du parcours comme les textes de salles, les cartels, les tables multimédia, Nomade (fourni par le musée), les dispositifs immersifs. Enfin, le bâtiment sera accessible à tous les publics.
Les travaux de rénovation ont duré dix ans, portés par la ville, élaborés et mis en oeuvre par le tandem d'architectes composé d'Yves Lion (maîtrise d'oeuvre) et Éric Pallot, architecte en chef des monuments historiques.

Nièvre
La Charité-sur-Loire
La-Charité-sur-Loire.
La-Charité-sur-Loire.

Site majeur de l'art roman bourguignon, La Charité-sur-Loire, Ville d'Art et d'Histoire aujourd'hui, et "  fille aînée de Cluny  " autrefois, était une étape importante sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Fondé en 1059 et consacré le 9 mars 1097, le prieuré clunisien pouvait accueillir 5 000 fidèles. La tour Sainte-Croix, aujourd'hui isolée, rappelle ainsi que l'église Notre-Dame était au XIIe siècle l'un des plus grands édifices de la chrétienté.

Le choeur et le transept sont marqués par l'élégance de l'architecture des XIe et XIIe siècles et la richesse de leurs décors sculptés a largement contribué à la renommée de l'église prieurale. Sauvée d'une destruction certaine par Prosper Mérimée, alors inspecteur des Monuments Historiques, elle fut inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en décembre 1998. Les locaux conventuels offrent leurs splendeurs architecturales lors d'expositions ou de concerts organisés dans ces lieux sacrés, et le cloître dévoile désormais ses vitraux contemporains lors des nombreuses manifestations organisées en ces lieux. A l'image de son église, le coeur de la cité charitoise est parsemé d'Histoire  : au détour d'une ruelle, d'un passage ou de vieux escaliers, vous découvrirez, là, le grenier à sel où la population devait s'acquitter de la gabelle, ici, une échoppe du XVe siècle, et plus loin les 84 marches du Chemin des Pèlerins qui sont encore empruntées aujourd'hui et ce depuis le XIIe siècle. Flânez dans la vieille ville, levez les yeux à la recherche du moindre détail architectural qui attirera votre attention, de la moindre citation qui affleure sur les pans de murs, et finissez votre captivante balade aux pieds des remparts où vous pourrez contempler la ville et son prieuré, et au-delà, la Loire, fleuve sauvage si cher au coeur des Charitois.

Le château de Bazoches

Dominant le bourg de Bazoches, le château de Vauban est blotti dans un écrin de verdure, imposant aux visiteurs sa rigoureuse architecture, miroir de huit siècles d'Histoire de France et du Morvan. Construit au XIIe siècle par Jean de Bazoches, grand seigneur local, le château appartint à 40 propriétaires successifs, issus des familles Chastellux et Vauban, dont les actuels propriétaires sont les descendants directs. Maintes fois remanié, c'est à Vauban, qui en fit l'acquisition en 1675 par gratification accordée par Louis XIV, que l'on doit sa transformation en garnison militaire. Vauban aimait à se rendre en ces lieux où il réalisa bon nombre de plans de places fortes, et mit au point des méthodes d'attaque et de défense qui firent sa renommée. Aussi, pour son histoire, son architecture et sa vue imprenable sur le Morvan et la basilique de Vézelay au loin, le château de Bazoches est un des plus beaux fleurons de la Nièvre !

Le Musée de la Faïence et des Beaux Arts de Nevers

Situé dans un superbe jardin occupant l'espace de l'ancien cloître de l'abbaye Notre-Dame, à l'arrière des remparts de la ville, le musée déploie ses collections dans un vaste espace. Réparties sur 1 700 m2, elles se composent avant tout d'une exceptionnelle collection de près de 400 pièces de faïences de Nevers allant de la fin du XVIe siècle à l'orée du XXe siècle. Une salle entière du musée sera consacrée à un artisanat peu connu : les figurines émaillées appelées aussi verre filé dit "de Nevers". Cet ensemble unique en Europe, tant par son volume que par sa variété, de 250 pièces, aussi bien des statuettes que des tableaux à sujet religieux ou profanes, seront laissées à l'admiration du public. Les visiteurs trouveront ici aussi une salle dédiée à la sculpture du XIXe siècle, une galerie de peintures du XIXe siècle prolongée par un espace réservé à la peinture et aux arts décoratifs de la période de Montmartre ; une salle des monnaies et des médailles de l'antiquité au XXe siècle ; un salon XVIIe et un salon XVIIIe siècle rassemblant du mobilier, des peintures et des objets d'art ; des cabinets d'art graphique : estampes, dessins et aquarelles, ainsi qu'un fonds de l'affichiste et dessinateur de presse, Albert Solon. Des espaces pédagogiques accueillent le jeune public, et un centre documentaire consacré aux arts du feu est ouvert au public pour la consultation d'ouvrages sur ce domaine. Des expositions temporaires et des conférences animent la saison du musée qui propose également des activités pour les enfants et des cours en collaboration avec l'École du Louvre.

Le musée des Nourrices et des Enfants de l'Assistance Publique
Saône-et-Loire
Bibracte, musée de la civilisation celtique
Musée Rolin
Abbaye de Cluny
La roche de Solutré, vignobles du Mâconnais
Yonne
Abbaye Saint-Germain d’Auxerre
Vézelay
Le village de Vézelay.
Le village de Vézelay.

Un site classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco et admiré tous les ans par un million de visiteurs. Sur la "  colline éternelle  " se dresse Vézelay. Fondé au IXe siècle, un monastère s'y développa et accueillit en 1050 les reliques de sainte Marie-Madeleine, la "  pécheresse repentie  ". Les pèlerins affluèrent en masse, la cité grossit. Elle devint un célèbre point de départ pour le pèlerinage à Compostelle. Saint Bernard de Clairvaux y prêcha la deuxième croisade en 1146, en présence du roi Louis VII. Les souverains Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion s'y donnèrent rendez-vous en 1190 pour le départ de la troisième Croisade. Et en 1248, Saint-Louis y vint à plusieurs reprises en pèlerinage. C'est aussi ici que des franciscains fondèrent leur tout premier couvent en France au début du XIIIe siècle. Mais ce même siècle, catastrophe  ! De nouvelles "  véritables  " reliques de Marie-Madeleine furent découvertes en Provence, à Saint-Maximin. Rapidement, le pèlerinage icaunais déclina. L'abbaye fut pillée par les huguenots puis sécularisée à la Révolution. Un incendie la ravagea début XIXe. Ce ne fut qu'en 1840 que Viollet-le-Duc la sauva d'une ruine certaine. Aujourd'hui, la basilique a retrouvé sa splendeur. Touristes et pèlerins gravissent toujours la longue rue pentue menant à l'esplanade. Terre ancrée dans l'histoire du catholicisme, Vézelay vit néanmoins naître en 1519 Théodore de Bèze, qui participa à la Réforme avec Calvin. L'auteur Romain Rolland y résida à la fin de sa vie. La beauté du site et le charme des ruelles font de ce village un incontournable, pour s'y rendre, on ne se fait pas prier !

Le chantier médiéval de Guédelon
Le château d'Ancy-le-Franc

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Votre logement Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Activités Airbnb

Adresses Futées de l'Yonne

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end bien être pour 2 personnes en Auvergne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes en Auvergne avec Aiga Resort.