Guide de NEW YORK : Population et langues

New York (les cinq boroughs) compte officiellement 8 550 405 habitants, selon les derniers chiffres du bureau du rencensement. La population de l'Etat de New York (New York City comprise) est de plus de 19,8 millions d'habitants. Selon le recensement de 2015, les Etats-Unis comptent 325 millions d'habitants et le melting-pot y est important, il fait toute sa richesse. Les Américains se réfèrent facilement aux communautés variées qui composent les Etats-Unis.

La catégorie " Blancs " comprend les Américains blancs et les résidents de nationalité canadienne et européenne.

La catégorie " Noirs " comprend les Noirs Américains et les Africains.

La catégorie " Hispaniques " comprend les Américains et étrangers hispanophones originaires d'Amérique du Sud, d'Amérique centrale et des Caraïbes, quelle que soit leur couleur.

La catégorie " Asiatiques " comprend les Américains et étrangers originaires d'Asie du Sud-Est et du Pacifique.

La catégorie " Autres " comprend les Caribéens non hispanophones, Arabes, Indiens et Pakistanais, Brésiliens et les personnes originaires d'Asie centrale.

Immigration

Composée d'immigrés, d'enfants d'immigrés, de petits-enfants d'immigrés, d'arrière-petits-enfants d'immigrés, etc., la population de New York est synonyme d'un impressionnant brassage ethnique. D'ailleurs, 36 % de la population qui y vit est née à l'étranger. Le monde entier y est représenté sous toutes les formes : langues, religions, restaurants ethniques... New York a toujours revendiqué la diversité de l'origine de sa population, et ce multiculturalisme en fait aujourd'hui sa force. L'intégration de tous ces peuples ne s'est pas faite sans heurts, et des tensions entre minorités ont éclaté à plusieurs reprises. Le précédent maire de la ville, Michael Bloomberg, a même reconnu qu'une bonne partie de l'économie de New York reposait sur les épaules des travailleurs sans papiers (la plupart travaillent dans les restaurants) ! New York reste le symbole de la liberté et demeure encore aujourd'hui une terre d'asile pour beaucoup de gens, même si récemment les lois nationales sur l'immigration se sont durcies. Cette tendance a été renforcée par l'arrivée au pouvoir de Donald Trump qui, dans sa lutte contre l'immigration illégale, a notamment signé un décret visant à faciliter l'expulsion des sans-papiers. L'immigration légale est également dans le viseur du président américain, qui souhaite la voir diminuer de 50 %. Le nombre de réfugiés accueillis par les Etats-Unis a lui aussi été divisé de moitié, avec un chiffre de 45 000 en 2017 contre 96 000 en moyenne les années précédentes.

De New York à Nueva York

Si la communauté hispanique avait dépassé en nombre la communauté noire lors du recensement de 2000, les chiffres se sont rééquilibrés depuis, à en croire le dernier, daté de 2010. La communauté hispanique, très disparate dans sa composition, n'en représente pas moins aujourd'hui la deuxième grande communauté de New York (28,6 %), derrière la communauté blanche 44 % qui baisse depuis 2000, et devant la communauté noire (25,5 %). Une tendance qui indique que, dans 20-30 ans, les Hispaniques formeront la première communauté de New York. A noter également que la communauté asiatique (12,7 %) s'est fortement développée ces dix dernières années.

Adresses Futées de NEW YORK

Où ?
Quoi ?
Avis