Guide de NEW YORK : Comment partir ?

Partir en voyage organisé
Spécialistes
Escapade aux Bahamas

Imaginez la combinaison d'un séjour urbain et magique à New York suivi de quelques jours sur l'une des plus belles plages du monde. Hé oui ! les Bahamas (qui n'ont jamais été américaines et sont indépendantes de la couronne britannique depuis 1973), un archipel suspendu entre ciel et mer qui égrène ses îles dans un écrin d'eau sereine sous un soleil toujours bienveillant, une belle option depuis les Etats-Unis. Au départ de New York il est tout à fait possible d'envisager une extension vers les Bahamas. Des vols desservent directement Nassau la capitale, ou Freeport sur Grand Bahama Island. Sinon, on pourra transiter par Miami ou Fort Lauderdale pour rejoindre en direct une des îles extérieures comme l'archipel des Abacos, Eleuthera/Harbour Island, les Exumas, Andros, Bimini et bien d'autres encore. Pays d'îles, d'îlots et de récifs coralliens, cet archipel unique au monde s'étend sur 250 000 km² entre les côtes de Floride et de Cuba. Les Bahamas sont une grande région constituée de 700 îles regroupées en 16 destinations, toutes différentes... Si bien que l'on parle souvent dune véritable " Caraïbe dans la Caraïbe " ! Au départ de New York retenons 7 îles pour des raisons pratiques et de priorité.

D'abord Nassau/Paradise Island, une île qui conjugue l'exotisme tropical et le charme colonial du XVIIIe siècle, la capitale est reliée par un pont à Paradise Island, lieu de villégiature et paradis du tourisme avec son complexe grandiose Atlantis, idéal en famille. La destination Nassau/Paradise Island offre une multitude de possibilités d'hébergement et un large choix d'activités et d'excursions. A ne pas manquer en 2016 : le Bahamas Junkanoo Carnival du 5 au 7 mai qui vous emmènera au coeur de la culture bahaméenne ! Cet événement est annuel.

Bimini. À peine à 75 kilomètres des côtes de la Floride, partez sur les traces d'Ernest Hemingway, cette terre de légende est considérée comme la Mecque de la pêche au gros ! Mais Bimini réserve d'autres surprises comme aller à la rencontre des dauphins sauvages tachetés et rencontrer les chercheurs du centre mondial de recherche sur les requins : le Bimini Shark Lab.

Grand Bahama Island. Au nord des Bahamas, cette grande île (160 km de long) offre 2 visages : un côté animé autour de sa capitale Freeport/Lucaya et l'autre très sauvage, avec la présence de 5 parcs nationaux. Au programme pour tous : sports aquatiques et terrestres, sorties nature, vie culturelle et nocturne. A ne pas manquer en 2016 : le Bahamas Junkanoo Carnvival et ses présélections du 15 au 17 avril à Freeport/Lucaya.

The Abacos. Au nord-est des Bahamas, cet archipel dans l'archipel est considéré comme la capitale de la plaisance aux Bahamas. Il y flotte un doux parfum de Nouvelle Angleterre le long des nombreuses marinas et villages pittoresques où les Loyalistes et leurs descendants toujours présents ont imprimé leur marque. Les Abacos recèlent également des réserves marines ainsi que le 2e plus grand parc national des Bahamas et son fameux perroquet d'Abaco (espèce endémique de l'île).

Andros. Au sud-ouest de Nassau et le long de la Grande barrière, c'est la plus grande île de l'archipel mais aussi la moins explorée. Une destination éco-touristique à part entière qui est aussi la capitale mondiale de la pêche au bonefish et qui se targue de regrouper la plus grande concentration au monde de trous bleus terrestres et océaniques : plus de 200 ! Amateurs de nature et de plongée y seront comblés.

Eleuthera - Harbour Island. Située à l'est de Nassau, l'île principale, longue de 160 km, possède deux îles " satellites " au nord : Harbour Island et Spanish Wells. Ceux que l'on a appelé les Aventuriers d'Eleuthère (" liberté " en grec) y ont fondé la première démocratie au monde en 1648. Eleuthera/Harbour Island est considérée comme la destination la plus " glamour " des Bahamas avec ses hôtels chic et de charme, ses innombrables plages de sable rose et ses villages à l'architecture préservée.

The Exumas. Chaîne de 365 îles et îlots, dont les deux dernières îles au sud (Great et Little Exuma) sont reliées entre elles par un pont et regroupent la majorité des hébergements disponibles. Au nord, les Exuma Cays se composent d'îles désertes, protégées ou privées et abrite le 1er parc naturel sous-marin et terrestre créé aux Bahamas en 1958 : l'Exuma Land and Sea Park. C'est dans la baie de George Town qu'a lieu tous les ans, le dernier week-end d'avril, la régate des sloops (bateaux traditionnels) qui concourrent pour le titre du meilleur équipage des Bahamas !

Comment y aller

De Paris, Bruxelles ou Genève à Nassau via New York tous les jours avec Air France, Delta Airlines, American Airlines ou British Airways. Passeport en cours de validité + 6 mois pour les ressortissants de la CEE et les Suisses. Pas besoin de vaccin, ni de visa tant que le séjour n'excède pas 3 mois. Avec le transit aux Etats-Unis, se munir d'un passeport biométrique et de l'ESTA (https://esta.cbp.dhs.gov) pour l'entrée aux Etats-Unis.

Généralistes

Vous trouverez ici quelques tours-opérateurs généralistes qui produisent des offres et revendent le plus souvent des produits packagés par des agences spécialisées sur telle ou telle destination. S'ils délivrent des conseils moins pointus que les spécialistes, ils proposent des tarifs généralement plus attractifs.

Réceptifs
Sites comparateurs
Partir seul
En avion

Prix moyen d'un vol Paris-New York : entre 400 et 1 200 € en classe éco. A noter que la variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre à l'avance. Généralement, les meilleurs tarifs sont disponibles deux à trois mois avant votre départ.

Principales compagnies desservant la destination
Pourquoi les vols New York-Paris sont plus courts que les vols Paris-New York

Si vous avez la chance d'avoir un écran personnel durant votre vol, vous constaterez sûrement qu'il vous est possible de regarder quatre films à l'aller et trois au retour. En effet, il faut compter environ 8h au départ de la capitale française et 6h30 au départ de la mégapole américaine. Quelle est la raison de cette différence ?

Les vents : Le couloir aérien emprunté par les avions subit des vents d'ouest en est d'environ 200 km/h qui sont favorisés par la rotation de la Terre. Evidemment, au départ de Paris, l'appareil va à contre-courant de ces vents, ce qui ralentit sa vitesse.

Aéroports
Sites comparateurs

Certains sites vous aideront à trouver des billets d'avion au meilleur prix. Certains d'entre eux comparent les prix des compagnies régulières et low-cost. Vous trouverez des vols secs (transport aérien vendu seul, sans autres prestations) au meilleur prix.

En bus
En bateau
Location de voitures
Se loger
Hôtels

Hôtels. On rencontre dans la plupart des villes des Etats-Unis des groupements d'hôtels sans aucun charme. L'avantage de ces hôtels corridors, c'est la fiabilité des chaînes. On sait à quoi s'attendre rien qu'en voyant l'enseigne sur le bord des autoroutes. Ils sont généralement impersonnels, mais commencent doucement à faire des efforts pour se démarquer. Ils se distinguent cependant des hôtels indépendants ou de gamme supérieure (bien entendu). Quelle que soit la catégorie choisie, les chambres ont téléphone, TV avec câble, salle de bains et le prix comprend souvent le petit déjeuner. En catégorie moyenne s'ajoutent minibar, micro-ondes, sèche-cheveux, connexion Internet, climatisation ou chauffage et piscine. Les hôtels de catégorie supérieure ajoutent salle de fitness, centre d'affaires, restaurants et bars. Le problème des hôtels indépendants est que la décoration et la propreté peuvent varier, y compris d'une chambre à l'autre. Normalement, les chambres ont un lit king size (largeur de deux lits jumeaux) ou queen size, soit environ 150 cm de large. Le prix est pour deux adultes. C'est souvent gratuit pour les enfants, quoique le lit d'appoint soit parfois payant. Attention à la facturation des appels téléphoniques à partir de la chambre : les appels longue distance sont toujours hors de prix, les appels locaux sont rarement facturés.

Motels. A l'origine, les motels se situaient près des autoroutes. On y garait sa voiture devant sa chambre. Aujourd'hui, ils s'assimilent davantage à des hôtels, à la différence près que la porte de la chambre donne sur un parking, plutôt que sur un couloir. Les motels se trouvent aux sorties des grands axes reliant les villes entre elles. La plupart restent modestes et peu onéreux. Le petit déjeuner est rarement inclus, mais on peut y préparer un thé ou un café dans sa chambre. Les chambres comprennent également une télévision et un téléphone. Une façade décrépite et peu engageante cache parfois des chambres d'une propreté irréprochable. L'inverse est aussi vrai. Il est conseillé de demander à voir la chambre avant de prendre la clé. Il y en a peu à New York mais on en trouve quelques-uns au sud de Brooklyn, vers les aéroports, et dans le Queens.

Chambres d'hôtes

La plupart sont des adresses romantiques installées dans des demeures historiques restaurées et meublées avec goût, tenues par des propriétaires indépendants aimables et préparant de délicieux petits déjeuners. Les prix dépassent habituellement les 100 US$, pour se situer, dans les plus beaux B&B, entre 200 US$ et 300 US$ et plus par nuit. Une durée de séjour minimum est parfois exigée pour les séjours en fin de semaine. Les B&B peuvent fermer hors saison et la réservation est essentielle pour les établissements les plus luxueux. Sites à consulter : www.bedandbreakfast.com, www.bnbfinder.com, www.booking.com, www.trivago.com et www.selectregistry.com.

Auberges de jeunesse

Les Etats-Unis sont bien pourvus en auberges de jeunesse. Les auberges de jeunesse affiliées HI (Hostelling International : www.hiusa.org) sont très nombreuses. Elles ont généralement des dortoirs non mixtes, quelques chambres, des salles de bains collectives, une cuisine commune et la plupart fournissent les draps gratuitement ou pour une somme modique. Il est interdit de fumer et de consommer de l'alcool, des animations sont parfois proposées. Dans les grandes villes, les auberges restent ouvertes 24h/24 et n'imposent pas de participation aux tâches ménagères, ailleurs elles peuvent fermer entre 10h et 17h. Certaines demandent à leurs hôtes de faire le ménage, en contrepartie de la gratuité de leur chambre. Le prix des dortoirs va de 25 US$ à 80 US$. Les réservations sont non seulement acceptées mais conseillées en haute saison et la durée maximum de séjour est parfois fixée à 6 nuits. Il est possible de trouver également des auberges de jeunesse indépendantes sur www.hostels.com et www.hostelworld.com.

Bons plans
Se déplacer
Bateau

On l'oublie souvent mais quatre des cinq boroughs de Manhattan sont des îles. Seul le quartier du Bronx est raccroché au continent. S'il est généralement plus facile et rapide de se déplacer en métro, il peut être agréable de prendre le temps de monter à bord des différents ferries qui relient les quartiers de la ville.

Pour toutes les informations sur les ferrys de la ville : www.nyc.gov/html/dot/html/ferrybus/ferintro.shtml

Transports en commun

Plus que centenaire, le subway new-yorkais est l'un des plus vieux métros américains. Il n'avait qu'une seule ligne en 1904, il en compte à présent 26 (soit le plus grand nombre de lignes au monde). Principalement souterrain depuis les années 1950, le métro n'a gardé que quelques lignes en surface, dans le Queens, le Bronx ou Brooklyn. Il a été rénové, nettoyé et modernisé : les wagons ont l'air conditionné en été, le chauffage en hiver. Des plans de métro gratuits (map) sont à demander aux guichets (booth). Ils vous seront fort utiles car, s'il y a des plans affichés près de chaque guichet, une fois passé le tourniquet, ils sont quasi inexistants sur les plates-formes et difficiles d'accès dans les wagons souvent bondés. N'hésitez pas à demander votre chemin autour de vous, les New-yorkais renseignent toujours volontiers les personnes désorientées. Notez que le terme subway désigne l'infrastructure et non pas les lignes, pour lesquelles on emploie le mot " train " (B train ; 7 train).

Le métro est le moyen de déplacement le plus rapide. Il fonctionne 24h/24, 7j/7, avec une périodicité très variable allant de 2 à 4 minutes en heure de pointe et 10 à 15 minutes le reste de la journée. Vous pourrez l'attendre jusqu'à 30 minutes la nuit. Les stations sont repérables dans les rues grâce à de grosses boules vertes (station et guichet ouverts en permanence) ou rouges (entrée à horaires restreints). Certaines entrées de stations affichent " Downtown only " (vers le sud) ou " Uptown only " (vers le nord). Les lignes sont indiquées par leur lettre ou numéro apparaissant sur le rond de couleur qui leur est assigné. Encore une fois, sachez toujours si vous allez Uptown ou Downtown, c'est affiché le long des quais. Il n'y a pas ces indications pour certaines lignes qui vont par exemple d'est en ouest. Dans ce cas-là, le nom des quartiers où se trouvent les deux terminus sont indiqués, par exemple " Manhattan " et " Brooklyn ". Plusieurs lignes peuvent emprunter un même quai alors ne sautez pas dans le premier train qui s'arrête devant vous ! Attention également au fait qu'une même ligne peut être local ou express (les express ne s'arrêtent que toutes les trois stations en moyenne ; leurs arrêts sont représentés sur les plans par des ronds blancs et annoncés par le conducteur). Exemple, sur la ligne verte qui regroupe les lignes 4, 5, 6 : la 4 et la 5 sont des express et ne s'arrêtent pas à tous les arrêts. A l'inverse, la 6 est beaucoup plus lente car n'omettant aucune station. A noter que de nombreux express deviennent local entre minuit et 5h du matin, le week-end, les jours fériés, et lorsqu'il y a des travaux sur la ligne. Enfin, la nuit, le métro a largement gagné en sécurité, et les conseils de prudence sont les mêmes qu'ailleurs.

Train

La compagnie Amtrak (✆ +1 800 872 7245, wwww.amtrak.com) gère un immense réseau ferroviaire à travers tout le pays. Le train représente rarement la solution la plus rapide, la moins chère ou la plus pratique, mais offre une manière de voyager pittoresque et confortable. Le réseau permet de relier entre elles les plus grandes agglomérations du pays et de nombreuses villes plus modestes. En général, plus on réserve tôt, moins on paie cher. Amtrak propose des forfaits vacances comprenant la location d'une voiture, l'hôtel, les excursions et les visites. Les forfaits " Air-Rail " combinent un aller en train et un retour en avion (ou vice-versa). Le forfait " USA Rail " permet d'effectuer un nombre illimité de trajets en 2e classe dans une région donnée sur une période de 15 ou de 30 jours. Le prix (de 300 US$ à 600 US$) dépend de la région, de la durée du forfait et de la saison.

Voiture

Pour un séjour de moins de trois mois : le permis de conduire français (un ou trois volets) de plus d'un an est valable dans tous les Etats. Vous devez être âgé d'au moins 21 ans (dans quelques cas 25 ans) pour louer une voiture aux Etats-Unis.

Dès lors que le temps de séjour dépasse trois mois, le permis français ne suffit plus et il devient obligatoire de passer le permis de conduire dans l'Etat de résidence.

Les lois étant différentes selon l'Etat, nous vous conseillons de contacter les consulats français des Etats concernés.

Taxi

Les taxis circulent dans les zones les plus fréquentées des grandes villes. Ils sont équipés de compteurs et font payer la prise en charge 2,50 US$, puis 2,50 US$ par mile (1,6 km) en journée, 3 US$ la nuit et 3,50 US$ en semaine entre 16h et 20h. N'oubliez pas d'ajouter un supplément si vous avez beaucoup de bagages et un pourboire de 15 à 20 %.

Si vous prenez un taxi d'une société privée et non les taxis jaunes ou verts de la ville, pensez bien à demander à l'avance si le chauffeur est équipé d'un lecteur de carte dans le cas où vous n'êtes pas en mesure de payer en liquide.

Deux-roues

Paris a le Vélib, New York a le City Bike. Le concept est simple et surtout très pratique, d'autant que la ville ne cesse d'aménager de nouveaux espaces pour les deux-roues comme des parkings à vélos publics où l'on vient prendre un vélo que l'on peut ensuite utiliser 30 minutes consécutives avant de le garer à nouveau sur une borne City Bike. Plus de 600 stations émaillent la ville (Manhattan, Brooklyn, Queens et même Jersey City) pour 10 000 vélos. Deux options pour le visiteur de passage : le Day Pass à 12 US$, valable pour une période de 24 heures, ou le 3-Day Pass à 24 US$, valable pour une période de 72 heures.

Plus d'infos sur le site : www.citibikenyc.com - Si vous disposez d'un smartphone, l'application City Bike peut égalament s'avérer très utile.

Adresses Futées de NEW YORK

Où ?
Quoi ?
Avis