Toute en longueur, cette île mesure près de 330 km de long, sans jamais dépasser les 10 km de large. Une chaîne de montagnes escarpées traverse l'île dans sa longueur et n'est habitée que sur les plateaux de Lelet. L'île présente deux visages très différents. Le long de la côte ouest, on trouvera des plages de sable blanc, une barrière de corail et des terres exploitables entre la plage et les montagnes où coulent de nombreuses rivières, tandis que la côte est possède des plages de sable noir volcanique, une mer plus houleuse et des montagnes qui tombent à pic pratiquement sur les plages. La majorité des 200 000 habitants de Nouvelle-Irlande vivent donc le long des côtes dans de petits villages, subsistant d'agriculture, de pêche et de quelques cultures de rapport comme le coprah, le cacao ou la vanille. Outre ses 20 langues, la Nouvelle-Irlande présente une grande diversité culturelle, encore accentuée par les nombreuses îles et îlots qui en dépendent. L'archipel est réputé pour le calme et la sécurité qui y règnent, ce qui en fait une destination privilégiée pour les voyageurs individuels séduits par la douceur de vivre du Pacifique Sud, dans des villages paradisiaques au bord de plages de sable blanc...

Histoire

La Nouvelle-Irlande était sans doute déjà habitée avant l'arrivée, il y a quelque 3 500 ans, d'une vague de peuplement qui fut à l'origine de la civilisation Lapita (poteries). Et tout comme la Nouvelle-Bretagne, la Nouvelle-Irlande a bénéficié des apports technologiques de cette civilisation. Il semble certain que les populations tolaï quittèrent la Nouvelle-Irlande pour venir peupler la Nouvelle-Bretagne, dans la péninsule de la Gazelle, chassant ainsi les Baining vers les montagnes. En 1767, l'explorateur anglais Philip Carteret établit que l'île était bien une île. Les missionnaires s'y installèrent à partir de 1877, avant que la Nouvelle-Irlande ne soit colonisée par les Allemands en 1886. Au XIXe siècle, l'île souffrit beaucoup du " Blackbirding ", la traite semi-esclavagiste de main-d'oeuvre pratiquée par les Australiens. L'Australie prit d'ailleurs le contrôle de l'île en 1914, lui donnant son nom définitif. Depuis, la Nouvelle-Irlande poursuit peu à peu son développement, interrompu seulement par la violente occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. L'île fut le théâtre de combats intenses, dont il subsiste de nombreux vestiges disséminés principalement sur la côte Nord.

Aujourd'hui, la Nouvelle-Irlande semble privilégier un mode de vie plus traditionnel. Mais, les perspectives d'un eldorado touristique attirent les investisseurs. La route qui s'étend de la capitale Kavieng vers le sud est déjà considérée comme une des meilleures de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ayant récemment acquis l'autonomie administrative, cette province espère développer ses infrastructures touristiques le plus vite possible afin de disposer d'une manne financière stable. Effective en 2019, l'autonomie devrait marquer le début des travaux d'agrandissement pour l'aéroport. Mais pour l'instant, la Nouvelle-Irlande reste un havre de paix, au bout du monde.

Les lieux incontournables de la Nouvelle-Irlande

Les meilleures visites

Les meilleures sorties

Organiser son voyage dans la Nouvelle-Irlande

Photos de la Nouvelle-Irlande

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

PAPOUASIE - NOUVELLE GUINÉE

Guide PAPOUASIE - NOUVELLE GUINÉE

PAPOUASIE - NOUVELLE GUINÉE 2019

16.95 €
2019-01-09
216 pages
Avis