Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Avec ses 842 km² et ses 54 000 habitants, chaque année de mai à novembre, la patrie légendaire d'Homère vit au rythme des lentisques, ces arbustes miraculeux qui " pleurent " des larmes de gomme : le mastic, principale ressource de l'île. Agenouillés sous les arbres pendant des semaines, les habitants de Chios récoltent cette résine solidifiée qui partira ensuite aux quatre coins du monde.

A quelques kilomètres seulement de la ville turque de Çeşme (où vous pourrez même partir en excursion), et malgré l'occupation ottomane, Chios a conservé son authenticité Si vous aimez la marche, vous pourrez découvrir plusieurs villages encore totalement préservés du virus touristique. A 6 km de la capitale, Kambos est une villégiature où se regroupent les imposantes maisons des familles d'armateurs de l'île. Une visite s'impose au monastère byzantin de Nea Moni (XIe siècle) où des centaines de moines ont été égorgés par les Turcs en 1822.

Les villages les plus pittoresques se trouvent dans la région où se cultive le mastic. On les appelle les mastichohoria et leurs maisons sont décorées de motifs géométriques caractéristiques. A Pyrgi, Olymbi, Emborio et Mesta, vous pourrez loger dans des maisons traditionnelles rénovées et louées par la Coopérative agrotouristique féminine. Et près de Vrontados se situe la célèbre didascalopetra, pierre du maître, l'endroit préféré d'Homère, d'où la vue sur la mer est magnifique.

Histoire

Chios a été officiellement libérée le 11 novembre 1912. Avant cela, l'île a subi la mainmise de l'Empire byzantin pendant plusieurs siècles. En 477 av. J.-C., l'île intègre l'Alliance de Délos, puis rejoint la Confédération maritime présidée par Athènes (en 378 av. J.-C.) peu avant d'être envahie par les Macédoniens. Au cours de la période byzantine, l'île est de nouveau victime de fréquentes incursions de pirates. En 1126 et en 1171, les Vénitiens tentent de s'emparer de Chios. En 1204, après la prise de Constantinople par les Francs et l'éclatement de l'Empire, c'est au tour de l'empereur romain de Constantinople, Baudouin, de revendiquer la domination de l'île, et c'est l'empereur de Nicée, Jean Vatatzis, qui la délivrera de son joug en 1225. La domination des Génois perdurera environ deux siècles (à partir de 1344) et coïncide avec une époque d'essor économique et commercial pour Chios. Les Turcs succéderont aux Génois en 1566. L'illustre rébellion contre les Turcs, en 1822, aboutit à la dévastation de l'île et au massacre massif des insulaires.

Que visiter à Chios ?

Organiser son voyage à Chios
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Les circuits touristiques à Chios

Photos de Chios

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour en Auvergne et 2 pass 3 jours pour le Festival Les Nuits de Saint-Jacques !

Profitez d'un week-end festif en pleine nature avec l'Office du Tourisme du Puy-en-Velay