Guide de la Haute-Loire : Histoire

Préhistoire

Les rudes montagnes inhospitalières du département n'ont servi durant la préhistoire qu'à permettre aux nomades de transiter du sud vers le nord, les premiers peuplements sont celtiques, puis les frontières du département se calquent sur l'implantation d'une ancienne tribu gauloise : les Vellaves, indigènes du Velay.

Antiquité

Visité par les Barbares, puis par les Burgondes qui prennent et pillèrent Brioude, suivent les Wisigoths, puis les Francs.
Dans les divers partages entre les rois francs et leurs héritiers, le Velay échoit successivement à Sigebert, puis en 506 à Théodebert II, et plus tard à Sigebert III.

Moyen-âge

En 725, les Sarrasins pénètrent dans le département.
En 863, après avoir ravagé l'Aquitaine, les Normands envahissent le Velay, réduisent en cendres Saint-Paulien et en dispersent les habitants.
Au IXe siècle, l'église du Velay est puissante et renommée ; ses évêques, grâce aux libéralités des rois et des empereurs, jouissent de grands privilèges. Sur les ruines des temples païens, s'élèvent de riches abbayes ou des chapelles, célèbres par les miracles qui s'y opèrent.
Au XIe siècle, le pèlerinage du Puy prend forme à partir des initiatives compostelliennes de l'évêque local, Godescalc.
Au XIIIe siècle, Armand de Polignac et ses deux fils, Héracle et Pons, ont fait bâtir aux abords des principales routes, des tours d'observation où des archers prélèvent un droit de péage. Voyageurs, pèlerins, marchands, nul ne peut s'y soustraire.

De la Renaissance à la Révolution

Au XVIe, l'attraction du culte ultra-catholique de la Vierge noire ne laisse aucune chance au protestantisme, et les performances de l'élevage créent une authentique prospérité.
En 1754, Mandrin après avoir rançonné les campagnes, entre au Puy, pille la maison du capitaine général des fermes, force les prisons, enlève plusieurs détenus, et se retire chargé de butin.
En 1774, à la fin de l'Ancien Régime, une petite crise des vocations religieuses se fait sentir chez les hommes. Côté relations extérieures, les dentelles de fabrication locale traversent l'Occitanie, franchissent les Pyrénées, et s'exportent jusqu'en Amérique latine.

De la Révolution au XXIe siècle

Au XIXe siècle, le début de l'industrialisation apparaît dans la partie du département proche de Saint-Etienne, ville-champignon par excellence.
Dans les années 1860-1870, la population atteint son maximum démographique jusqu'au commencement de la République des Jules.
Mais la Première Guerre mondiale est une catastrophe démographique. En 1942, l'occupation de la zone sud prépare les conditions d'une Résistance ; elle s'incarne dans l'important maquis du Mont-Mouchet, en Margeride.
Après-guerre, et lors des Trente Glorieuses, le département réussit enfin sa modernisation, y compris industrielle.

De nos jours

Actuellement, le département reste le plus attractif d'Auvergne avec un boum des naissances.
Il est traversé par trois axes routiers majeurs, desservant les trois agglomérations incontournables que sont Brioude en liaison avec l'Auvergne historique, Yssingeaux en lien direct avec la Région Rhône-Alpes et Le Puy-en-Velay contribuant par sa notoriété au rayonnement départemental, et concentrant plusieurs groupes industriels internationaux.

Adresses Futées de la Haute-Loire

Où ?
Quoi ?
Avis