La Guinée forestière est le théâtre des traditions, le sanctuaire des derniers rites initiatiques ancestraux ; ici, on croit encore à la magie des sorciers. En témoignent le foisonnement de statuettes votives, les masques, les ponts de lianes construits la nuit par des sociétés secrètes...

Peut-être aurez-vous la chance de croiser le Nyamou sur ses échasses lors des cérémonies religieuses, ou de lui demander de venir spécialement pour vous si vous passez quelques jours dans un village. Mais s'il reste caché à vos yeux de mortels, vous pourrez toujours vous consoler avec quelques bonnes rasades de vin de palme !

Une végétation luxuriante. La forêt est avec le Fouta-Djalon, ce que la Guinée compte de plus beau du point de vue des paysages. Les vestiges de la forêt primaire (à Diécké et Ziama) sont, certes, peu nombreux et de moins en moins étendus, mais la diversité de la flore et des reliefs offre de belles images : forêt classée de Ziama autour de Sérédou, hauteurs couvertes de prairies vert tendre des monts Nimbas, rivières enjambées par des ponts de liane, plantations de café, de cacao, d'hévéas, de palmiers à huile et étonnants blocs de roches chauves.

Hommes et femmes, jeunes et vieux : personne ne se déplace sans son coupe-coupe afin de toujours pouvoir s'ouvrir un passage au milieu de cette végétation abondante et qui a tendance à occuper ou réoccuper tout espace libre. C'est aussi dissuasif...

Une mosaïque de peuples de religion chrétienne ou animiste. La forêt est la région où l'islam est relativement moins implanté, et où le catholicisme a fait le plus d'émules. Les églises sont nombreuses sans compter les églises évangéliques des réfugiés. Minarets et clochers d'église cohabitent donc, dans le respect des croyances et des cultes des uns et des autres. Dans tous les villages traînent quelques cochons noirâtres et poilus, les palabres et les fêtes ne se font jamais sans avoir bu quelques verres de vin de palme, et les bureaux dans les villes ne ferment pas systématiquement en fin de matinée pour la prière à la mosquée. Nombreux sont ceux, toutefois, qui adorent à la fois Dieu tout en ne dédaignant pas les prières aux âmes des ancêtres, au cas où...

Une région " refuge ". La Guinée forestière a été, de par sa localisation géographique, le refuge des populations voisines ayant fui la guerre dans leurs pays respectifs. En effet, la région est comme encastrée au milieu de trois pays avec lesquels elle partage des frontières (Côte d'Ivoire, Sierra Leone et Liberia). Après la fin des conflits en Sierra Leone et au Liberia, une partie des réfugiés a pu rentrer. La crise ivoirienne a provoqué de nouveau un flux de déplacés, venus se réfugier en Guinée forestière, notamment à N'Zérékoré. Et puis, avec la normalisation de la situation, les exilés forcés ont pu prendre peu à peu le chemin du retour. Ainsi donc, comme le montrent les événements de ces dernières années, la région est particulièrement sensible aux conflits des pays voisins ; en clair, mais imagé " quand il pleut à Abidjan, Monrovia ou Freetown, N'Zérékoré est mouillé ".

Les lieux incontournables de Guinée Forestière

Adresses Futées de Guinée Forestière

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage en Guinée Forestière

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de Guinée Forestière

À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .