Hébergement > Chambre d'hôtes

Partagez ce bon plan

LA FERME DE MARIE-EUGENIE

Réservez une chambre en ligne via nos partenaires

L'avis du Petit Futé sur LA FERME DE MARIE-EUGENIE

Située entre Louhans et Cuiseaux, dans une des anciennes dépendances d'une ferme du XVIIIe siècle, La Ferme de Marie-Eugénie joue, à fond, la carte champêtre et paradis naturel. Cette petite maison dans la prairie a été restaurée avec élégance dans le respect de l'architecture de base : les poutres en bois et les murs en pierre. Un soin particulier a été apporté au fleurissement et à la végétation qui décorent agréablement le lieu, sans oublier la mare à proximité. Dépaysement et calme garantis dans cette grande ferme qui accueille ses hôtes dans quatre chambres très soignées. La décoration est simple et sobre et marie, habilement, meubles d'époque et mobilier contemporain. Les couleurs claires et vives ont été privilégiées pour mieux capter la lumière. Une belle salle de restauration permet de prendre un copieux petit déjeuner à base de fruits. La maîtresse de maison cuisine elle-même en se fournissant en produits frais auprès du marché de Châteaurenaud, et se fait un plaisir de faire découvrir les produits de la région au travers de menus frais et authentiques qui allient, entre autres, volaille de Bresse et fromages.

Informations et horaires sur LA FERME DE MARIE-EUGENIE

Ouvert toute l'année. Label chambre d'hôtes de charme. 4 chambres (week-end et jours fériés : 135 €). Basse saison : chambre double 115 €. Haute saison : chambre double à partir de 135 €. Petit déjeuner inclus. Lit bébé : 15 €. Gîte : label chambre d'hôtes de charme. CB non acceptée. Restauration (table d'hôtes tous les soirs, sur réservation uniquement, 35 € par personne vin non compris. Enfant jusqu'à 10 ans : 18 €).

Carte pour LA FERME DE MARIE-EUGENIE

A ne pas manquer sur Petit Futé

Guide Côte d'Or

Tirant son nom des coteaux de vignes étincelant sous le soleil d'automne, la Côte d'Or est une terre d'immenses richesses. Au-delà du patrimoine culinaire connu et reconnu (notamment ses AOC), ce fut le théâtre de la reddition gauloise, et de la remise des armes de Vercingétorix à ...
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté