Visites - Points d'intérêt > Site naturel

LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ET LE LAC AUX CAÏMANS SACRÉS

L'avis du Petit Futé sur LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ET LE LAC AUX CAÏMANS SACRÉS

Le palais présidentiel, que l'on pouvait autrefois visiter, est aujourd'hui fermé au public. L'imposant bâtiment (enclos par un mur d'enceinte de 5 kilomètres de circonférence) ne se laisse ainsi apercevoir que de loin, offrant sa façade sud aux regards depuis l'autre côté de cette partie du lac. La parcelle de terrain sur laquelle il est érigé se scinde en deux au niveau de " l'allée aux caïmans ", entourée de rambardes métalliques et de palmiers gracieux. A gauche, le palais proprement dit, à l'intérieur duquel se trouve le caveau d'Houphouët. Il fut un temps question d'en faire un musée dédié à la mémoire du défunt président, mais il semble que ce projet soit aujourd'hui en stand-by. A droite, retranchée derrière une végétation généreuse, la résidence " officielle ", où logent les hommes d'Etat lorsqu'ils se rendent en visite à Yakro. Chaque soir, tandis qu'un voile d'obscurité enveloppe progressivement la ville, les badauds se rassemblent à l'entrée du palais pour assister au festin des flegmatiques sauriens. Le goûter des caïmans, composé de quartiers de viande saignante et/ou, pour impressionner les touristes lorsqu'il y en a, de poulets balancés vivants dans la fosse, a généralement lieu vers 17h. Pour s'acquitter de cette tâche périlleuse, Houphouët avait à l'époque fait venir plusieurs Bozo tout spécialement du Mali. Pendant 36 ans, c'est le vieux Dicko Toké, gardien attitré des charmantes bestioles décédé dans des circonstances tragiques en août 2012, qui a assuré cet étrange cérémonial. Au moment de sa mort, il était en train de former son fils au métier. Un métier qu'il avait lui-même appris de son père. Depuis ces événements, c'est à peine si l'on peut monter sur le trottoir de l'allée centrale, les lieux étant étroitement surveillés. Le lac compterait en tout plus de 200 caïmans et, à voir leur masse imposante et leurs crocs acérés, on ne peut s'empêcher d'imaginer que certains ont dû finir en apéricubes pour sauriens et que le lac a sans doute accueilli pas mal de baigneurs récalcitrants. Le " Commandant ", le plus âgé et le plus hargneux des crocos, aurait été offert à Houphouët par Modibo Keita, premier président du Mali indépendant. La légende veut aussi qu'il ait accueilli l'âme de son défunt propriétaire à la mort de celui-ci, fait qui renforce encore davantage le caractère sacré des caïmans de Yamoussoukro, gardiens peu engageants du mystérieux palais obstinément retranché aux regards.

Avis des membres sur LE PALAIS PRÉSIDENTIEL ET LE LAC AUX CAÏMANS SACRÉS

Note générale :
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes

Carte

Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire n'est pas une destination ordinaire pour le tourisme malgré ses nombreux atouts. Des lagunes aux denses forêts primaires, de la savane en passant par les montagnes embrumées à l'ouest du pays, elle tient entre ses mains une richesse inestimable. Le Parc national de Camoë, ...

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic

Suivez-nous sur