Hébergement > Hôtel

HOTEL LAKANA

L'avis du Petit Futé sur HOTEL LAKANA

Les 15 bungalows se situent au bord du lagon pour la plupart, et même sur pilotis pour certains d'entre eux : ceux-ci, reliés par un ponton en bois, sont assez simples, mais ils ont un certain charme des plus typiques et une situation des plus poétiques. Leur seul « défaut » est d'avoir des sanitaires privés... mais côté terre (donc peu pratique). Les autres bungalows sont un poil datés, mais bien tenus et confortables. Là aussi, un certain charme local. Joli jardin tropical. Restaurant dans le ton, agréable. Nouveau petit salon de beauté au bord de l'eau, avec massages. Une adresse bien tenue par Jean-Jacques et Joëlle depuis sa création (1985 !), qui a fait ses preuves depuis longtemps.

Informations et horaires sur HOTEL LAKANA

Bungalows sur pilotis dans le lagon, avec sanitaires privés (mais sur terre, donc extérieurs) à 126 000 Ar pour deux (95 000 Ar en basse saison) ; bungalows côté jardin avec sanitaires privés à 85 000 ou 115 000 Ar ; bungalows côté mer à 95 000 ou 126 000 Ar ; bungalows familiaux pour quatre ou six à 158 000 ou 230 000 Ar. Lit suppl. à 28 000 Ar. Demi-pension adulte à 46 000 Ar. Petit déjeuner à 13 000 Ar. Transferts aéroport gratuits. Wifi au resto. Cartes Visa acceptées.

Avis des membres sur HOTEL LAKANA

Note générale :
Rapport Qualité/Prix
Localisation
Propreté
Cadre /ambiance
Service
1 avis d'internautes
le 17/08/2011 à 17:24
Note globale :
Très bon accueil, bonne restauration, bungalow et salle de bain très propres, je conseille vivement après y avoir passé une semaine de rêve. Plein d'activités possibles: baleines, lagon et mangrove, ile aux nattes...

Carte

MADAGASCAR

Madagasikara, entre Afrique et Asie ; sur cette terre des peuples venus d'Extrême Orient, d'Afrique, d'Inde, d'Arabie et d'Europe ont créé la société pluriculturelle malgache. La terre y est indissociable des gens, imprégnée de mémoire, tour à tour étendue désertique, terre rouge, ...

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic

Suivez-nous sur