Voyage - Transports > Transports > Bateau - Ferry

COSAMA

L'avis du Petit Futé sur COSAMA

La liaison maritime Dakar-Ziguinchor avait été interrompue suite au naufrage du ferry Le Joola en septembre 2002 (plus de 2 000 morts). Elle a repris en novembre 2005 avec la mise en circulation du Wili. Depuis décembre 2007, seul le Aline Sitoé Diatta, construit en Allemagne, fait la liaison deux fois par semaine. L'escale à l'île de Carabane est enfin ouvert, depuis avril 2013 ! Pratique si vous voulez faire une boucle ou arriver directement près de Cap Skirring. Les fauteuils sont très confortables la nuit pour les routards ou ceux qui n'ont pas pu réserver de cabine à temps, les 8 places sont une alternative entre confort et prix. Les cabines de 2 et 4 placesn sont avec salle de bains privée et petit déjeuner inclus. Les bagages encombrants sont en soute.

Sachez qu'au retour, le bateau tangue dans les courants. Possibilité de dîner et de prendre le petit déjeuner au restaurant (5 000 FCFA le menu, 2 500 FCFA le petit déjeuner). Des sandwichs sont également vendus au bar. N'oubliez pas votre crème solaire et une petite laine. Coucher de soleil et ambiance nocturne sur le pont. Dauphins au rendez-vous le matin dans le fleuve Casamance. Traversée très agréable et familiale.

Informations et horaires sur COSAMA

Dakar - Ziguinchor : mardi, jeudi, vendredi et dimanche à 20h (embarquement jusqu'à 17h30) - arrivée à 10h le lendemain. Ziguinchor - Dakar : mardi, jeudi, vendredi et dimanche, à 13h (arrivée à 7h le lendemain matin). Fauteuil : 15 500 FCFA, couchettes : 18 500 FCFA en cabine 8 places, 28 500 FCFA en 4 places et 30 500 FCFA en 2 places. Pour les cabines à 2 et à 4 personnes : petit déjeuner inclus (sur présentation du billet), serviette de toilette, et clé de chambre (à demander à l'accueil, en échange d'une pièce d'identité). Enfants : 50 % de réduction.

Carte

Dakar

Dakar n'est pas une ville africaine comme les autres. Depuis son vaste port, posé sur la baie de Dakar, jusqu'aux hautes tours qui dessinent son centre-ville, elle s'impose comme une capitale majeure. Mais gare, car Dakar se mérite, Dakar s'apprivoise. On n'y marche pas en terrain conquis, ...

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic

Suivez-nous sur