Le guide touristique MIDI-PYRÉNÉES du Petit Futé

Carte d’identité

Née officiellement le 1er janvier 2016, la Grande Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées redessine les contours du territoire le plus attractif de France. Nous nous intéressons dans cette nouvelle édition à la région géographique et touristique "Midi-Pyrénées".

Superficie : avec sa superficie de 45 348 km², la région Midi-Pyrénées est la plus vaste de France.

Huit départements en Midi-Pyrénées : l'Ariège (09), l'Aveyron (12), la Haute-Garonne (31), le Gers (32), le Lot (46), les Hautes-Pyrénées (65), le Tarn (81) et le Tarn-et-Garonne (82).

Population : Midi-Pyrénées compte actuellement 2 944 157 habitants.

Démographie : la région connaît une forte croissance démographique, puisque c'est la deuxième région de France en la matière. 16 000 nouveaux arrivants s'installent en Midi-Pyrénées chaque année. Mais la population est inégalement répartie. L'espace est certes fortement ruralisé, mais les 3/4 des habitants vivent en milieu urbain.

Densité : la région Midi-Pyrénées est l'une des régions les moins denses de France, avec seulement 64 habitants/km² en moyenne (la moyenne nationale se situant autour de 115). Elle se distingue par de forts contrastes démographiques : 4 départements avoisinent les 30 habitants au km² alors que la Haute-Garonne atteint les 197 habitants au km².

Nombre de communes : la région rassemble 3 020 communes, 293 cantons et 22 arrondissements sur son territoire. C'est la région qui compte donc le plus de communes sur son territoire.

Point culminant : le Vignemale culmine à 3 298 mètres.

Cours d'eau principal : la Garonne est le fleuve principal avec ses cinq affluents : le Gers, l'Ariège, le Lot, la Save et le Tarn.

La croix occitane

La croix de Toulouse, ou croix du Languedoc ou encore croix occitane, est une croix grecque à branches égales rectilignes, cléchée (ses extrémités sont en forme d'anneaux de clefs) et pommetée d'or, dont les extrémités des branches sont triples bouletées et perlées.

Elle apparaît avec le sceau royal de Raymond VI en 1211 et sera ensuite toujours utilisée par les comtes de Toulouse. Elle s'imposera dans tout le domaine toulousain au début du XIIIe siècle et figurera, dès lors, sur les armes de la ville de Toulouse, puis sur celles du Languedoc du XIVe au XVIIIe siècles. Plusieurs hypothèses existent sur son origine et sur sa symbolique. Cette croix aux douze points était, peut-être, l'un des symboles d'un peuple gaulois implanté dans le sud de la Gaule vers le IIe siècle avant J.-C., les Volques. Au début, une simple roue solaire à douze rayons, chacun bouleté à son extrémité, symbolisant les douze maisons du zodiaque ou encore les quatre branches représentant les quatre saisons de l'année solaire et chaque point représentant un des mois solaires de chacune de ces saisons. Aux XIIe et XIIIe siècles, les clercs voyaient dans cette configuration le Christ crucifié entouré de ses douze apôtres. Elle a également été appelée croix cathare dans la mesure où elle s'opposait à la croix latine, rejetée par les Cathares. Enfin, elle semble matérialiser l'itinéraire des Wisigoths, des rives de la mer Noire à Toulouse, par les Balkans, l'Italie et l'Espagne... Il en existe de semblables en Provence, en Catalogne espagnole et en Italie du Nord. On retrouve également des réminiscences dans les stèles discoïdales du Languedoc. Il est peu vraisemblable que les Cathares aient porté une croix quelconque... En effet, ils rejetaient tout symbolisme pour ne pas adorer une image à la place du Dieu vrai. De la même manière, aucune église ne pouvait devenir un lieu saint. Seul, le recueillement intérieur pouvait prétendre à être une prière. Anne Brenon, dans son "  Petit Précis de Catharisme  " (Editions Loubatières, 1996) présente même la religion cathare comme un christianisme sans croix, cette dernière étant réduite à un instrument de torture.

Les principales destinations MIDI-PYRÉNÉES

Galerie photo MIDI-PYRÉNÉES

Ailleurs sur le web

Liens utiles Midi-Pyrénées

Toutes les bonnes adresses Midi-Pyrénées

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté