Le guide touristique Petit Futé DOLOMITES ET ALPES ITALIENNES

Bienvenue dans les Alpes italiennes !

Le décor des Alpes italiennes s'étend de la chaîne du Mont-Blanc jusqu'aux célèbres Dolomites, en passant par les grands lacs. C'est la rencontre d'un patrimoine naturel et d'un patrimoine culturel exceptionnels. Les paysages y sont les plus enchanteurs du monde, dont le lac de Côme et le lac Majeur aux villas somptueuses, où l'aristocratie venait passer ses vacances et où se croisent aujourd'hui les stars hollywoodiennes. Comme elles, on peut se baigner dans les eaux bleues des lacs et prendre les bateaux qui vous mènent sur les fameuses îles Borromées. Portes d'entrée de l'arc alpin, les villes historiques de Turin, de Milan et de Venise, mais aussi Trento et Bolzano révèlent leurs innombrables richesses. Venise, la Sérénissime aux couleurs byzantines posée sur la mer, sera l'occasion d'une visite mémorable. Pour les randonneurs, les Dolomites offrent un univers de flèches et d'aiguilles couronnant des montagnes semblables à de majestueux monuments. Leurs vallées soignées, comme tirées à quatre épingles, époussetées et fleuries, ressemblent aux parfaites images d'alpage du dessin animé Heidi. Ces montagnes sont reconnaissables au premier coup d'oeil, en raison de leur relief si particulier et des hautes parois dénudées et colorées, qui font la joie des alpinistes et prennent des tons roses au coucher du soleil. Le sommet du mont Blanc qui domine le val d'Aoste ou encore les célèbres Grandes-Jorasses qui exercent un attrait irrésistible sur le voyageur. Pour le grand frisson, ce dernier prendra le téléphérique du mont Blanc et survolera son glacier. Bref, les Alpes italiennes sont à même de satisfaire les passions et les curiosités les plus diverses : culturelles (vestiges romains, villes mythiques), sportives (ski, randonnée), gastronomiques enfin (multiples variétés de fromages, charcuteries comme le délicieux speck, plats de pâtes, glaces, etc.), ainsi qu'oenologiques (vignobles les plus hauts d'Europe). Ne vous étonnez pas d'y entendre parler français, allemand, ladin et italien : les Alpes italiennes, frontières naturelles, ont un long passé commun avec leurs voisins français et autrichiens.

L'équipe de la rédaction.

REMERCIEMENTS. Un grand merci à Anne Lefevre de l'ENIT, Monica Neroni à Côme, Paola Pancher et Chiara Del Po à Trento, Roberta Agosti, Barbara Ghirotto et Chiara Veronesi à Bolzano, ainsi que Jordi Bou et Laurent Mannari pour leur coup de main et sans oublier Perrine Giraud bien sûr !

MISE EN GARDE. Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Idées de séjour DOLOMITES ET ALPES ITALIENNES

Séjours courtsHaut de page
Turin et le Val d'Aoste en 4 joursHaut de page

1er jour : Turin. Baladez-vous dans le centre historique, la via Roma, la piazza Castello et la piazza San Carlo, et ne manquez pas de visiter le superbe Musée égyptien.

2e jour : Aoste. Partez pour Aoste sur la route des châteaux. Vous visiterez le château de Bard, le château d'Issogne, le château de Verrès et, plus loin, le château de Fenis, avant d'arriver à Aoste. Aoste mérite un détour pour son vieux centre historique et son ambiance typiquement italienne.

3e jour : le parc national du Grand-Paradis. Continuez jusqu'au joli village de Cogne pour faire une balade dans le fameux parc national du Grand-Paradis.

4e jour : le mont Blanc. Poursuivez jusqu'à Courmayeur et la frontière avec la France, pour prendre le téléphérique du mont Blanc jusqu'à l'Aiguille du Midi.

Turin, le Val Susa et le Val Chisone en 3 joursHaut de page

1er jour : Turin. Baladez-vous dans le centre historique, la via Roma, la piazza Castello et la piazza San Carlo, et ne manquez pas de visiter le superbe Musée égyptien.

2e jour : la Sacra di San Michele et Susa. En quittant Turin, vous visiterez la sublime abbaye de Sacra di San Michele, qui inspira Umberto Ecco pour son livre Le Nom de la rose. Puis vous continuerez jusqu'à Susa pour découvrir le patrimoine historique de la ville.

3e jour : le fort d'Exilles et le fort de Fenestrelle. Deux splendides forteresses méritent une visite sur la boucle des deux vallées : le fort d'Exilles, dans le val Susa, et le fort de Fenestrelle, le plus grand d'Europe.

Milan et les grands lacs italiens en 5 joursHaut de page

1er jour : Milan. Pour une vision panoramique de la ville de Milan, montez à la terrasse du Duomo. Puis allez flâner et faire des achats dans le quartier du Quadrilatère aux innombrables boutiques.

2e jour : le lac Majeur. Découvrez la rive occidentale du lac. Stresa, la station la plus connue, puis Bavenno, où vous visiterez le parc de la villa Taranto et son superbe Jardin botanique qui regroupe une importante collection de plantes exotiques. Puis, les îles Borromées : Isola dei Pescatori et Isola Bella pour ses jardins " à l'italienne ".

3e jour : le lac d'Orta. Du lac Majeur, partez pour Cannero Riviera, une station climatique aux maisons disséminées parmi des vignes, des orangers, des citronniers et des oliviers. Toutes proches de la station s'étendent les ruines des châteaux della Malpaga. Ensuite, vous pouvez rejoindre le plus petit et le plus gracieux des lacs lombards : Orta. Depuis Orta, possibilité de gagner l'île de San Giulio par bateau.

4e jour : le lac de Côme. Traversée du lac de Côme en direction de Bellagio, la plus belle station du lac. Visitez la ville et, surtout, les jardins de la villa Serbelloni. Prenez le ferry jusqu'à Menaggio puis partez pour Côme, la ville la plus chic du lac.

5e jour : le lac de Garde. Allez jusqu'à Malcesine pour emprunter le téléphérique du Monte Baldo et admirer le panorama sur le lac.

Venise et les Dolomites en une semaine.Haut de page

1er et 2e jour : Venise. Découvrez la Sérénissime, la place Saint-Marc et le palais des Doges, et promenez-vous dans le quartier du Dorsoduro. Musée de l'Académie et les galeries d'art autour de Punta della Dogana.

3e jour : Belluno et Cortina d'Ampezzo. Prenez la route vers les Dolomites. A Belluno, vous découvrirez le palazzo dei Rettori, puis vous continuerez jusqu'à Cortina d'Ampezzo pour faire du lèche-vitrine sur le corso Italia.

4e jour : le parc naturel des Dolomites d'Ampezzo. Visitez les environs de Cortina et le superbe site naturel des Cinque Torri.

5e jour : la grande route des Dolomites. Parcourez la grande route des Dolomites, qui va de Cortina d'Ampezzo à Bolzano : 100 km au milieu de superbes montagnes.

6e jour : Bolzano. Une visite qui s'impose, celle de la ville historique de Bolzano et de son fameux Musée archéologique où repose Ötzi, l'homme des glaces.

7e jour : Trento. Visitez le magnifique centre historique de Trento, le chateau del Buonconsiglio et le Muse, le plus beau musée des Sciences d'Italie.

Séjour longHaut de page
L'arc alpin du mont Blanc aux Dolomites en 16 jours à 3 semainesHaut de page

Trois jours supplémentaires sont prévus pour se reposer sur les rives du lac Majeur ou du lac de Côme, à Bolzano et à Cortina d'Ampezzo

1er jour : le mont Blanc. Par le tunnel du mont Blanc, vous arrivez à Courmayeur pour prendre le téléphérique du Mont-Blanc jusqu'à l'Aiguille du Midi.

2e jour : le parc national du Grand-Paradis. Continuez jusqu'au joli village de Cogne pour faire une balade dans le fameux parc national du Grand-Paradis.

3e jour : Aoste. Partez pour Aoste sur la route des châteaux. Aoste mérite un détour pour son vieux centre historique et son ambiance typiquement italienne. Vous visiterez les châteaux de Fenis, de Verrès, d'Issogne et de Bard.

4e, 5e et 6e jours : Turin. Baladez-vous dans le centre historique, la via Roma, la piazza Castello et la piazza San Carlo, et ne manquez pas de visiter le superbe Musée égyptien.

7e jour : le lac Majeur. Découvrez la rive occidentale du lac. Stresa, la station la plus connue, puis Bavenno, où vous visiterez le parc de la villa Taranto et son superbe Jardin botanique. Puis, les îles Borromées : Isola dei Pescatori et Isola Bella pour ses jardins " à l'italienne ".

8e jour : Le lac d'Orta. Du lac Majeur, partez pour Cannero Riviera. Toutes proches de la station s'étendent les ruines des châteaux della Malpaga. Ensuite, vous pouvez rejoindre le plus petit et le plus gracieux des lacs lombards : Orta. Depuis Orta, possibilité de gagner l'île de San Giulio par bateau.

9e jour : le lac de Côme. Traversée du lac de Côme en direction de Bellagio, la plus belle station du lac. Visitez la ville et, surtout, les jardins de la villa Serbelloni. Puis partez pour Côme, la ville la plus chic du lac.

10e jour : le lac de Garde. Allez jusqu'à Malcesine pour emprunter le téléphérique du Monte Baldo et admirer le panorama sur le lac.

11e jour : Trento. Visite du centre historique, du château del Buonconsiglio et du Muse, le musée des Sciences des Dolomites.

12e jour : Bolzano. Une visite qui s'impose, celle de la ville historique de Bolzano et de son fameux Musée archéologique où repose Ötzi, l'homme des glaces.

13e jour : la grande route des Dolomites. Parcourez la grande route des Dolomites, qui va de Bolzano à Cortina d'Ampezzo : 100 km au milieu de superbes montagnes.

14e jour : le parc naturel des Dolomites d'Ampezzo. Visitez les environs de Cortina et le site naturel des Cinque Torri.

15e jour : Venise. Route jusqu'à Venise pour visiter la Sérénissime, la place Saint-Marc, le palais des Doges et le quartier du Dorsoduro.

16e jour : Milan. Pour une vision panoramique de la ville de Milan, montez à la terrasse du Duomo. Puis allez flâner et faire des achats dans le quartier du Quadrilatère aux innombrables boutiques.

17e jour : retour en France par le val Susa. Visitez la Sacra di San Michele, sur le parcours, et le fort d'Exilles. Vous pouvez passer votre dernière nuit italienne à Bardonnechia, à proximité de la frontière française.

Séjours thématiquesHaut de page

La route des châteaux de la vallée d'Aosta en 1 jour (70 km). Le point de départ de ce parcours est la fameuse station de ski de Breuil-Cervinia, entourée des sommets et des glaciers du mont Cervin (4 478 m). En redescendant le val Tournenche, on arrive dans le village du même nom : Valtournenche est l'une des plus anciennes stations de la vallée d'Aoste. Une station très populaire au début du XXe siècle, quand les alpinistes italiens et étrangers se lançaient à la conquête des sommets de plus de 4 000 m. Tout au bout de la vallée se dresse le château d'Ussel, forteresse du XIVe siècle, qui domine la rivière Dora Baltea. On entre alors dans le val d'Aoste. On s'arrêtera à Saint-Vincent (renommé pour son spa et son casino). On visitera le château d'Issogne, datant du XVe siècle, l'un des plus beaux de la vallée. Non loin de là, le château de Verrès est un bel exemple des ouvrages fortifiés de la région. On marquera ensuite un arrêt dans le vieux village de Bard avec son château du XIIe siècle. Le château de Sarre et la forteresse de Fenis se visitent également.

La grande route des Dolomites en 1 jour (100 km). De Bolzano à Cortina d'Ampezzo, la grande route des Dolomites nous offre plus de 100 km de paysages grandioses. En voiture, cela prend la journée. On passera par le lac de Carezza, pittoresque et serein, entouré de sapins verts et qui contraste avec les hautes aiguilles du Latemar. Une légende entoure le massif du Catinaccio (3 002 m), qui s'habille de belles teintes rougeâtres au coucher du soleil ; on dit que des roses poussaient sur ses cimes mais que, malheureusement, un roi jaloux transforma ces roses en pierre.

Les cimes au soleil couchant sont toujours aussi belles et leur nom allemand est le Rosengarten, ou le jardin de roses. Ce phénomène de rosissement à l'aube et au couchant est connu dans toutes les Dolomites sous le nom d' " enrosadira ". Au centre du massif du Catinaccio, les " tours de Vaiolet " sont de superbes aiguilles, raides et spectaculaires. Le col Pordoi (2 239 m) relie le val di Fassa et la vallée de Livinallongo (Vénétie). Du haut du sommet du Sass Pordoi (2 950 m), le panorama est époustouflant. Partout des cimes se reflètent dans les eaux vertes ou bleues des lacs, partout des vallées accueillantes... La route se poursuit jusqu'à la jolie ville de montagne de Cortina d'Ampezzo.

Les parcs nationaux. L'écotourisme constitue une excellente alternative pour le voyageur désireux de sortir des itinéraires culturels classiques. Ainsi, l'Italie compte de très nombreux parcs nationaux. Les décors y sont splendides et la qualité des infrastructures permet de profiter pleinement d'une nature généreuse.

Le parc national du Grand-Paradis. Situé entre la vallée d'Aoste et le Piémont, le parc national du Grand-Paradis est l'ancêtre des parcs nationaux italiens. Créé à l'initiative du roi Victor-Emmanuel II, il s'étend aujourd'hui sur près de 70 000 ha. Les différentes altitudes s'échelonnent de 800 m jusqu'à 4 061 m pour le point culminant du parc : la cime du Grand-Paradis. Glaciers, torrents, et vallées abruptes y forment un habitat idéal pour une faune préservée et très riche. Le bouquetin est le symbole de ce parc, où les marmottes se baladent gaiement pour le plus grand plaisir des randonneurs.

Assurances

Leader en matière d'assurances, Mondial Assistance vous propose une offre "Voyages, Loisirs, Mobilité" pour vous assurer et vous assister partout dans le monde pendant vos vacances, vos déplacements professionnels et vos loisirs. Son objectif est de faire que chacun puisse bouger l'esprit tranquille.
Lire la suite

Toutes les bonnes adresses

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic

Suivez-nous sur