Le guide touristique Petit Futé ALLEMAGNE

Willkommen in Deutschland !

L'Allemagne est un pays d'une incroyable richesse. Son patrimoine, sa nature, sa culture, son artisanat et son industrie en font l'un des pays européens les plus influents. Fort de tradition et de modernité, l'Allemagne est un peu le coeur du continent européen. Elle est son moteur économique, la synthèse de son histoire et le centre de tous les enjeux continentaux. L'Allemagne, mère de tellement de femmes et d'hommes de lettres, d'arts et de sciences, est parsemée de cités qui rivalisent de traditions, de beautés architecturales et de vie. La contrée est parcourue par de superbes fleuves et ponctuée de merveilleux châteaux. Un peu partout, petites villes et villages séduisent, l'un par ses plantureuses maisons à colombage, l'autre par ses façades baroque ou Art nouveau, l'un et l'autre par ses églises en pierre ou en brique rouge, romanes ou gothiques...

Les Allemands ont a su se construire un cadre de vie agréable, avec un urbanisme décent, rythmé par une culture populaire décontractée et débonnaire : détente autour d'une chope de bière, d'un stand à saucisse, cafés et bistrots, parcs investis par tous, loisirs verts... Aujourd'hui, les Allemands ont réinventé l'une des formes les plus séduisantes d'établissements de sortie, le " café-concept ", à la fois personnalisé, esthétique, décontracté et abordable.

Le pays a encore pour lui une offre culturelle exceptionnelle avec une grande qualité muséale, musicale et iconographique ; une gastronomie généreuse, moderne et ouverte aux influences extérieures ; une grande diversité, si l'on acte le contraste entre la conservatrice campagne bavaroise et les milieux alternatifs de Hambourg ou Berlin. On y trouvera les orchestres philharmoniques les plus rigoureux côtoyant les expérimentateurs sonores les plus avant-gardistes. Et cette tendance se retrouve dans tous les domaines, car l'Allemagne évolue entre une identité bien solide et une perpétuelle curiosité. Tellement connue pour son efficacité économique, ses voitures et ses exportations, l'Allemagne est moins connue pour le tourisme. C'est pourtant une destination de premier choix qui a plus d'un trésor dans son sac.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci infiniment à Céline et Salomé. Merci à tous ceux qui nous ont révélé un visage différent de l'Allemagne : Ingo, Steffen, Henne, Mattosch, Christian, Tobias, Peter, Pepe, Manon, Anja, Ulf, Matthias, Emmanuelle, Mischa, Mark, les Kuch et les Raak.

Galerie photo ALLEMAGNE

Idées de séjour ALLEMAGNE

Séjour courtHaut de page
Week-endHaut de page

Un séjour court en Allemagne permet de visiter une ville et ses environs, le temps par exemple d'un week-end prolongé. On peut ainsi sur 3 ou 4 jours associer un séjour dans une métropole et une excursion à la journée vers une attraction à proximité ou une ville plus petite, par exemple :

Dresde et la Suisse saxonne

Munich et le château de Neuschwanstein

Cologne et Bonn

Hambourg et Lübeck

Francfort et Wiesbaden

Berlin et Potsdam

Nuremberg et Bamberg

Une semaineHaut de page

Un séjour d'une semaine vous permettra d'explorer plus en profondeur une région. Nous vous proposons ici une semaine à la découverte des principales villes de l'Allemagne de l'Est.

Jours 1-2 : Dresde. Découverte du fleuron architectural de la Saxe avec sa fascinante histoire de destruction et de reconstruction. Visite de la ville baroque et certains des plus prestigieux musées dont regorge la ville : le Zwinger, le Grünes Gewölbe ou l'Albertinum. Le soir, les quais de l'Elbe pour flâner et le quartier de Neustadt, propice à toutes les sorties.

Jour 3 : Leipzig. Plus grosse ville de l'ex-RDA après Berlin, Leipzig est un musée d'histoire à ciel ouvert, où l'on y croise Renaissance, baroque, XIXe siècle bourgeois, communisme et réunification. Elle est truffée de monuments d'importance, comme l'église de Bach, la Thomaskirche, ou la baroque église Nikolaïkirche. Visite de la vieille ville, sur les traces de Goethe, Wagner ou Karl Liebknecht ; visite du musée Bach ou de celui de la Stasi, du monument de la Bataille des nations. Les rues commerçantes animées ou les immenses quartiers Belle Epoque sont autant d'agréables lieux de découverte, et il faut profiter des soirées animées des accueillants établissements de la Karl-Liebknecht-Strasse.

Jour 4 : Potsdam-Berlin. Avant de gagner Berlin, effectuez un arrêt à Potsdam qui ne se trouve qu'à une demi-heure de la capitale allemande. Cette attrayante petite ville verte et entourée de lacs possède des quartiers intéressants ; mais c'est surtout le Versailles allemand, car elle abrite le château de Sanssouci, un grand classique, et son magnifique parc qu'on ira admirer. Sur les traces du cinéma allemand, il faudra visiter aussi le passionnant musée du Film. On peut se rendre à Berlin en soirée.

Jour 5 : Berlin au fil du Mur. Pour prendre contact avec la déroutante capitale, on peut se lancer sur les traces de la séparation et de la réunification, en suivant les lieux clés du Mur qui sépara la ville pendant trois décennies. Vous pouvez partir de Bernauerstrasse, entre la Ackerstrasse et la Bergstrasse où un morceau du Mur est classé Monument historique. En face se trouve une galerie de photos sur le Mur. Rendez-vous ensuite à la East Side Galerie, sur Mühenstrasse pour voir plus de 1 km de Mur peint après sa chute par des artistes est et ouest-allemands. Puis, direction le musée du Mur, appelé Haus Am Checkpoint Charlie situé Friedrichstrasse. Direction la fameuse Brandenburger Tor à côté de laquelle le Mur passait, proche de l'avenue Unter den Linden et des mémoriaux de l'holocauste ou de la résistance allemande. Sur les traces de l'histoire, on peut gagner le coeur de l'ancien Berlin ouest, pour l'église du souvenir (Kaiser-Wilhlem-Gedächtniskirche) qui loge sur la Breitscheidplatz. Selon vos désirs, vous pourrez passer votre soirée dans le quartier bohème à la mode de Prenzlauer Berg ou dans le mythique Kreuzberg des alternatifs et de la vie turque de Berlin. A vous la chaleur des nuits berlinoises !

Jour 6 : Balade dans Mitte. Alexanderplatz, entre la Spree et le Nikolaiviertel, est un peu le coeur de Berlin. C'est une place historique de Berlin et ancien centre-ville de Berlin-Est à l'architecture communiste. Ne manquez pas de voir le Marx-Engels-Forum et der Fernsehturm (la tour de télévision) haute de 365 m. Le minuscule quartier de Nikolaiviertel est un relicat du Berlin historique, reconstruit à l'identique mais qui n'a pas perdu de son charme. Ses principaux centres d'intérêt : l'église Saint-Nicolas (Nikolaikirsche) ainsi que le surprenant hôtel de ville en brique rouge (das Rote Rathaus). On peut ensuite visiter l'un des fameux musées de Museumsinsel ou le musée expressionniste du " Brücke " ou encore le " Kulturforum ".

Puis, une fois la nuit tombée, direction le quartier des artistes (Scheunenviertel) qui se situe entre Oranienburgerstrasse, Augutstrasse et Rosenthaler Strasse. Cours intérieures, petites ruelles, la vie bat son plein dans tous les recoins du quartier. A voir absolument : le centre culturel Tacheles. Cet ensemble d'immeubles est en fait une véritable cité d'artistes dans laquelle sont exposées sculptures, et peintures, sur fond de musique techno...

Jour 7 : Charlottenburg et Prenzlauer Berg. La visite de l'ancien quartier royal de Berlin débutera par son superbe château avec son parc romantique. Des musées attrayants y sont abrités. En face du château, vous trouverez plusieurs musées d'art dont le Berggruen Sammlung où sont exposées des oeuvres de Picasso, Klee ou bien encore Matisse. Vous pouvez ponctuer votre journée par une balade dans Charlottenburg en prenant soin de passer par Savignyplatz et Steinplatz qui sont les rendez-vous des étudiants et intellectuels. Pour finir et par contraste, retour à Berlin-Est vers le quartier de Prenzlauer Berg avec sa charmante Kollwitz-Platz et ses lieux de sortie étudiants et alternatifs, légendaires.

Séjours longsHaut de page
L'Allemagne en un moisHaut de page

Sur un mois, nous vous proposons de vous concentrer en détail sur une partie du pays : par exemple le sud et l'ouest ou bien le nord et l'est. Le séjour proposée vous permettre de découvrir une large palette de la richesse de l'ouest et du sud du pays.

Jours 1-2 : Cologne et la vallée du Rhin. Votre séjour débute à Cologne, cité millénaire et grande métropole de la région. Atypique, la ville a traversé les siècles et les épreuves. Détruite à plus de 90 % pendant la guerre, elle s'est toujours maintenue fièrement, à l'image de ses habitants. Outre la célèbre eau de Cologne qui a fait la réputation de la ville, vous trouverez ici de quoi satisfaire votre passion pour l'histoire. A voir : la cathédrale Saint-Pierre-et-Sainte-Marie (datant de l'époque romaine, elle constitue le joyau de la ville). La maison de l'eau de Cologne (Comment faire l'impasse !). Également des musées et galeries d'art en pagaille, Cologne étant par ailleurs la deuxième ville du monde pour ses galeries d'art contemporain.

Jours 3-5 : le Rhin, de Bonn à Coblence. Capitale de l'Allemagne pendant près de 40 ans, Bonn est une ville paisible qui a vu naître Beethoven. Vous pourrez visiter sa maison natale ainsi que la dernière demeure d'un autre compositeur célèbre : Robert Schumann. Ne pas manquer : le Kunstmuseum et le château de Godesburg (construit en 1210, emblème du romantisme rhénan). Puis en descendant vers Coblence, non loin d'Andernach, se dresse l'abbaye de Maria Laach, nichée dans la forêt qui entoure le Laacher See. Finissez votre journée à Coblence.

Jours 6-7 : la vallée de la Moselle. Au confluent de la Moselle et du Rhin, Coblence est une ville estudiantine, agréable, surtout si le ciel est clément ! Rendez-vous sur le Deutsche Ek (plate-forme offrant un superbe panorama sur les deux fleuves). Pour rejoindre Trèves, au coeur de la ravissante et viticole vallée de la Moselle, plusieurs possibilités ; le bateau est sans nul doute le moyen le plus romantique. Les paysages, où la vigne s'étend sur les vallées qui bordent la rivière, comptent parmi les plus beaux d'Allemagne. Une fois arrivés à la charmante Trèves, vous pourrez déguster les fameux vins. Plus ancienne cité d'Allemagne, elle est aussi la ville natale de Marx dont vous pourrez visiter la maison. S'y trouve, entre autres, la plus ancienne cathédrale d'Allemagne, fondée en l'an 320 par l'empereur romain, Constantin.

Jours 8-9 : Mayence. A 120 km de Trèves, Mayence est une destination d'intérêt. L'empereur Frédéric Barberousse et l'inventeur de l'imprimerie, Gutenberg, vivaient dans la ville des Princes électeurs, aujourd'hui capitale du Land de Rhénanie-Palatinat. A voir absolument : Der Dom (cathédrale) et Dom Museum (son musée). Bien évidemment, le Gutenberg Museum (musée Gutenberg) situé en plein centre-ville.

Jours 10-11 : Heidelberg. Avant de gagner la superbe ville étudiante de Heidelberg, passez par Worms pour visiter ses nombreux vestiges romains. Située sur les bords du Neckar, Heidelberg la baroque fut la muse de nombreux poètes. Clemens Brentano, Goethe, Victor Hugo y ont trouvé l'inspiration. Malgré les nombreux touristes qui arpentent son centre-ville, Heidelberg demeure une halte incontournable. Ne manquez pas son immense et célèbre château ainsi que la vieille université. Fondée en 1386, elle est la plus ancienne d'Allemagne. Nous vous suggérons également une délicieuse balade au nom évocateur de " chemin des philosophes ".

Jours 12-13 : Baden-Baden. Climat relativement doux, vignobles et vertes collines font du Land de Baden-Wurtenberg une destination touristique de choix. Votre porte d'entrée dans cette région sera la riche Baden-Baden. Cette ville a attiré de nombreuses têtes couronnées et demeure aujourd'hui la station thermale la plus chic d'Europe. Ne renoncez pas au plaisir du bain (Friedrichsbad, Caracalla Thermen, Römische Bad-Ruinen). Plusieurs excursions possibles aux environs de Baden-Baden : Neuweier, Steinbach, Umweg, constituent les régions viticoles, (dégustation possible). A voir aussi : le château de Rastatt, parmi les plus anciens d'Allemagne.

Jours 14-16 : Stuttgart. Aux antipodes de Baden-Baden, Stuggart est la ville moderne dans toute sa splendeur, mais la ville de Mercedes-Benz mérite un petit détour, ne serait-ce que pour voir la place du Château, sans doute la plus belle d'Allemagne. Les amateurs de belles voitures seront comblés en visitant les musées Porsche et Mercedes.

Jours 17-18 : Fribourg. Ancienne cité médiévale, située au coeur de la Forêt noire, Fribourg possède un patrimoine historique exceptionnel. Plusieurs édifices retiendront votre attention : Münster (cathédrale), le Kaufhaus (maison des marchands) ainsi que la Basler Hof (cour de Bâle). Les différents quartiers se prêtent à la flânerie, de la vieille ville aux quartiers résidentiels de Oberau ou Betzenhausen.

Jours 19-20 : Titisee. Proche de Fribourg, existe un lac en pleine Forêt noire. Offrez-vous une journée de détente au bord du lac Titisee, son eau cristalline en fait un lieu de villégiature prisé par de nombreux Allemands. La Forêt noire regorge de chemins de randonnées, une journée nature plus active est donc parfaitement envisageable !

Jours 21-22 : Bodensee. Le superbe et vaste lac de Constance, avec sa confortable ville éponyme, à la frontière suisse et autrichienne, est un classique. Une fois l'île de Mainau visitée, prenez le bac pour rejoindre le village de Meersbug qui est un des plus beaux sites du lac. Terminez votre escapade sur le lac par Lindau, symbole du romantisme pour de nombreuses personnes, et qui vous souhaite la bienvenue en Bavière !

Jours 23-24 : Füssen. Incursion en Allgäu, qui est la partie occidentale de la Bavière. Truffée de lac, de plantureux villages et de vertes prairies des préalples, elle est propice aux sauts de puces, avec ses superbes paysages et des sommets du tourisme allemand comme le château de Neuschwanstein, fruit de l'imagination délirante de Louis II de Bavière, ou le Hopfensee.

Jour 25-26 : Garmisch-Partenkirchen. Vous voilà désormais dans le coeur des Alpes bavaroises. A voir absolument les ruines du château de Werdenfels (site sauvage au-dessus duquel flotte une atmosphère mystique et envoûtante), le Zugpitze (sommet le plus élevé des Alpes allemandes), Linderhof (château et résidence royale, mariage réussi entre bijou architectural et beauté des paysages).

Jours 27-28 : Starnberg. Après les Alpes bavaroises, offrez-vous une journée détente dans la localité de Starnberg. Située en bordure du plus grand lac de la région (long de 20 km et large de 5 km), le panorama est tout simplement fabuleux ! En descendant vers Garmisch-Partenkirchen, faites une halte à Oberammergau qui est l'un des plus beaux villages de la vallée d'Ammer et qui tient sa renommée de ses sculpteurs sur bois.

Jours 29-30 : Munich. Réservez une journée entière à la visite de la ville. Avec une cinquantaine de musées, Munich constitue un passage obligé pour l'amoureux d'art comme pour le simple amateur. Art ancien ou moderne, à vous de choisir ! N'oubliez pas de goûter, en fin de journée, à la fameuse bière de Munich, ville célèbre également pour sa fête de la bière qui se déroule chaque année fin septembre, début octobre. Le deuxième jour, place au souvenir avec la visite du tristement célèbre camp de Dachau. Premier camp de concentration créé par Himmler, où plus de 30 000 prisonniers ont péri dans les antichambres de l'horreur. Vous pouvez alternativement entreprendre une excursion au superbe lac Chiemsee, avec le fameux château de Louis II Herrenchiemsee, imitation miniature de Versailles.

Le tour d'Allemagne en 40 joursHaut de page

Pour une découverte relativement exhaustive de l'Allemagne, voici un séjour qui vous donnera l'occasion de découvrir tous les hauts lieux culturels, historiques ou naturels du pays.

Sud-Ouest de l'Allemagne : départ d'Aix-la-Chapelle (1 jour), puis Cologne (2 jours), Bonn (1 jour), Koblenz (1 jour), puis Stuttgart (2 jours), Ulm (1 jour), le lac de Constance (2 jours). Châteaux de Neuschwanstein (1 jour), Munich (3 jours), Nuremberg et Bamberg (2 jours), Bayreuth (1 jour),

Les nouveaux Länder : Dresde (2 jours), la Lusace (1 jour), Leipzig et Halle (2 jours), Wittenberg et Magdebourg (1 jour), Potsdam et le Brandenbourg (2 jours), Berlin (3 jours).

Le Nord : lacs de Mecklenbourg (1 jour), Stralsund et Rügen (2 jours), Darss (1 jour), Rostock (1 jour), Wismar (1 jour), Lübeck (1 jour), Hambourg (2 jours), côtes de la mer du Nord (2 jours), Brême (1 jour).

Séjours thématiquesHaut de page
La route romantiqueHaut de page

Traversant la Bavière depuis la rivière Main jusqu'aux Alpes, de Würzburg à Füssen, voilà la route la plus populaire d'Allemagne qui agite bien des imaginations. A travers le charmant Sud du pays, elle est ponctuée de nombreuses villes médiévales et passe les vallées fluviales, forêts et prairies pour se terminer par un superbe panorama alpin.

La fameuse Romantische Strasse part de Würzburg en Bavière, entourée de ses vignobles ; elle suit la vallée du Tauber avec sa petite perle architecturale, Rothenburg. Via les régions de Ries, Lechfeld et Pfaffenwinkel, on traverse ensuite les villes de Dinkelsbühl et Augsburg pour atteindre Füssen, la ville la plus haute de Bavière. Les prolongations se terminent par la visite des deux célèbres châteaux de Louis de Bavière, Hohenschwangau et le bouquet final, Neuschwanstein.

Sur les traces des artistes et des penseursHaut de page

L'Allemagne a été un coeur battant de la culture classique européenne. Compositeurs, philosophes, écrivains, scientifiques, le pays cultive leur mémoire et sait rendre leur héritage toujours bien présent. Les villes saisissent toutes les opportunités de célébrer leurs hommes de culture, à travers les traces matérielles de leur histoire. On pourra partir à travers l'Allemagne à la découverte de leurs origines et lieux de vies, occasion de les connaître sous un angle différent comme de s'immerger dans le pays à travers son patrimoine culturel.

Pour un tel séjour, l' " Allemagne moyenne ", c'est-à-dire le sud de l'ex-RDA (Saxe, Thuringe, Saxe-Anhalt) et la Hesse, est la destination qui offre la plus grande concentration de lieux de mémoire ; elle fut le plus bouillant foyer de culture aux XVIIIe-XIXe siècles.

Weimar : un séjour à la Mecque du clacissisme allemand s'impose. La petite ville de Thuringe est un musée à ciel ouvert, cultivant les jours où sa cour accueillait Goethe, Schiller, Lizst, Nietzsche, mais aussi le fondateur du Bauhaus, Walter Gropius. Leurs noms sont à tous les coins de rue et les musées se bousculent pour étayer leur mémoire.

Leipzig et Halle : les deux villes voisines peuvent se targuer d'avoir vu naître deux des plus grands compositeurs baroques, tous deux nés en 1695 : Haendel, né à Halle en Saxe-Anhalt, où l'on peut visiter sa maison-musée, et Bach, qui composa toute sa vie à Leipzig en Saxe, où se trouve aussi son excellent musée. Cette ville du livre et de l'archet était véritabement la capitale culturelle de l'Allemagne il y a un siècle, et Bach n'est pas le seul de ses enfants que l'on y découvrira. Les autres, qui y sont nés ou attardés, s'appellent Wagner, Leibniz, Mendelsohn-Bartholdy, Schumann, Max Beckmann, Goethe et Schiller encore, Mahler...

Wittenberg et Eisleben, en Saxe-Anhalt, ont vu oeuvrer et naître le fondateur de la réforme protestante, Luther. La première s'est entièrement dédiée à ce patrimoine et possède mémoriaux et musées qui aideront à s'imaginer le mûrissement des idées du réformateur. La deuxième permettra de voir ses maisons de naissance et de mort. Eisenach en Thuringe est une autre étape importante de sa vie, au coeur du château Wartburg.

Dresde : la capitale saxonne fut autrefois un nid artistique, avant tout dans les beaux-arts. Même si la ville fait surtout sa publicité sur son héritage royal et baroque, on pourra se lancer sur les traces du mouvement expressionniste die Brücke, du romantique Caspar David Friedrich ou du nouveau réaliste Otto Dix, ou encore de l'artiste contemporain Gerhard Richter.

Francfort-sur-le-Main : la métropole hessoise est une grande ville de culture ; si elle possède aujourd'hui l'une des scènes culturelles les plus passionnantes du pays, elle fut aussi la ville natale de Goethe, dont on peut visiter la maison, et vit oeuvrer foule d'autres grands hommes de plume ou de pinceau.

Berlin est un incontournable du modernisme allemand. Elle porte encore, parmi bien d'autres, l'héritage théâtral d'un Brecht au Berliner Ensemble, ou celui, pictural, de l'expressionnisme et de la nouvelle objectivité au musée du Brücke ou celui de Käthe Kollwitz.

Munich est l'autre grande capitale artistique du pays. Elle fut notamment mère du mouvement expressionniste der Blaue Reiter, porté par Kandinsky et Franz Marc. Le musée Lenbachhaus expose bien des toiles des artistes qui ont porté cette révolution culturelle.

Suivre les fleuves à véloHaut de page

Le pays est remarquablement pourvu en pistes cyclables et en circuits de randonnées cyclistes très bien balisés, voire presque toujours indiqués. Il existe d'excellentes cartes des pistes cyclables et itinéraires proposés pour les vélos, par exemple dans la collection du club cycliste ADFC.

On peut traverser le pays à vélo, de ville en ville ; certains itinéraires sont particulièrement agréables et adaptés à ce moyen de transport, comme par exemple suivre le cours des grands fleuves.

Le "Radweg" (chemin de randonnée cycliste) du Rhin est un grand classique. Depuis les Chutes du Rhin en Suisse jusqu'à la frontière néerlandaise, le grand fleuve ouest-européen offre une grande diversité, baignant des cités fascinantes comme Mayence, Bonn, Cologne ou Düsseldorf, de délicieux paysages de plaines et de collines ou d'étonnants paysages industriels dans la Ruhr. La portion entre Mayence et Coblence est idyllique, autour du fameux rocher de la Lorelei à St-Goarhausen. Le vélo est de loin le meilleur moyen de suivre le beau fleuve de près, et d'apprécier ses paysages tout en se déplaçant.

L'Elbe est l'autre grand fleuve allemand, qui baigne tout l'est du pays et se jette à Hambourg dans la mer du Nord. On peut partir de la Suisse saxonne et aller jusqu'au grand delta de Hambourg et Cuxhaven, en traversant des paysages superbes et variés, avec des écosystèmes protégés. La portion de la frontière tchèque à Meissen permet de découvrir les belles collines de la Suisse saxonne et des vignobles de Dresde. La biosphère de l'Elbe moyenne, si l'on va de Dessau à Magdebourg, puis au-delà jusqu'à Havelberg à travers l'Altmark, est un pays fascinant de cigognes et de plaine inondable, ponctué de riches visites, de ravissantes petites villes ou du complexe paysager de Wörlitz.

Les marchés de NoëlHaut de page

A partir du quatrième dimanche avant Noël jusqu'au 24 décembre, l'Allemagne se couvre de traditionnels et foisonnants marchés de Noël qui plongent le pays dans une féerie hivernale. Pour leurs stands multicolores, leurs décorations, leurs objets artisanaux, leurs sucreries, leurs vins chauds et leurs manifestations culturelles, ce voyage thématique sera bien rempli, d'autant que tous sont spécifiques. Comptez une huitaine de jours pour voir les plus célèbres : Francfort-sur-le-Main, Munich, Stuttgart, Nuremberg, Trèves, Fribourg, Göttingen, Leipzig...

RDA et communismeHaut de page

Un voyage à la découverte de ce qui fut depuis la fin de la seconde guerre mondiale jusqu'à la chute du Mur de Berlin en 1989 une Allemagne communiste, qui paraît si lointaine à présent, peut s'avérer passionnant. Un morceau d'Est dans l'occident, une histoire si proche et pourtant déjà si enfouie, il y a beaucoup à découvrir. Sur les aspects répressifs du régime : à Berlin et à Leipzig aux musées de la Stasi ; à Bautzen en Saxe, au mémorial de la prison de Bautzen II ; sur les aspects les plus divers de la vie à cette époque à Leipzig au Zeitgeschichtliches Forum... Eisenhüttenstadt est un singulier exemple de ville planifiée à l'époque stalinienne, tandis que la Karl-Marx-Allee de Berlin, très soviétique, était l'avenue de prestige du régime Est-allemand. A Chemnitz, on verra une énorme tête de Karl Marx... Au-delà, bien des villes combinent charme et aménagement urbain version communiste, qui ne vaut pas nécessairement moins que son équivalent de l'Ouest. Rostock, Dresde, Halle, Erfurt ou Iéna sont autant d'autres villes qui offrent cette synthèse et commencent à cultiver " l'Ostalgie ", nostalgie qui met en valeur la mémoire de certains éléments de la vie en RDA, des fameux cornichons du Spreewald aux effigies politiques.

L'Allemagne nocturne : sorties originales et bars conceptsHaut de page

La jeunesse allemande (et pas que la jeunesse) est friande de lieux aussi confortables qu'originaux pour sortir, socialiser la vie et boire ses traditionnelles bières... Moderne, conceptuelle, recherchée, la scène des bars et des clubs en Allemagne est un modèle dans toute l'Europe. A Berlin un bar où le prix de la bière dépend de son cours en bourse (au comptoir), à Francfort ou Cologne un bar design cherchant déco et musique originales, à Hambourg ou Dresde un bar alternatif combinant l'ambiance des squatts, des artistes et la consommation nocturne, à Leipzig une décontraction confortable dans un Kneipe à la fois populaire et bobo, à Munich l'étayement de la culture de la bière revisitée version moderne : la ville allemande, sereine et " gemütlich " (confortable), à besoin de son Kneipe (bar du coin). Créatifs, les tenanciers sont en quête perpétuelle de renouvellement et font évoluer les conceptions traditionnelles pour appliquer des concepts parfois exubérants et inattendus, mêlant la " Szene " fashion à une tradition populaire en perpétuelle évolution. Sous l'impulsion de Berlin, ça vaut la peine de faire le tour des villes allemandes autant pour tester toutes les sortes de bières régionales que pour goûter à la créativité pratique des Allemands.

Randonnée au vertHaut de page

Pays urbain, l'Allemagne est aussi couverte de forêts et de paysages agréables, des Alpes bavaroises au littoral baltique en passant par un vaste ensemble de massifs de basse montagne. Randonner en Haute-Bavière, dans le Taunus, en Suisse saxonne, sur le fameux Rennsteig en Thuringe, dans l'Eifel et bien sûr en Forêt Noire, voilà à quoi se consacrent beaucoup d'Allemands. Le pays a une longue tradition, puisque les Romantiques allemands du XIXe siècle ont compté parmi les fondateurs des activités de plein air. Le pays est très bien balisé, l'aménagement (parkings, hébergements, renforcement du terrain à l'occasion) est efficace et, grande qualité, beaucoup de départs chemins de randonnée sont accessibles en transports en commun ! Il existe nombre d'excellentes cartes de randonnée, par exemple dans la collection Kompass. Randonner en Allemagne est le plus adapté d'avril à octobre. En hiver, les pistes de ski de fond remplaçeront les chemins balisés...

Assurances

Leader en matière d'assurances, Mondial Assistance vous propose une offre "Voyages, Loisirs, Mobilité" pour vous assurer et vous assister partout dans le monde pendant vos vacances, vos déplacements professionnels et vos loisirs. Son objectif est de faire que chacun puisse bouger l'esprit tranquille.
Lire la suite

Toutes les bonnes adresses

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic

Suivez-nous sur